Un distributeur de boissons vend à prix cassé ses bouteilles à côté de Nantes

Alors qu’Atlantique Boissons Nantes travaille à 99% avec des professionnels, le grossiste est touché de plein fouet par la crise sanitaire. Avec la fermeture des bars, des restaurants et des boîtes de nuit, la baisse de l’activité est quasiment totale depuis le mois de novembre. Dans l’entrepôt, les pertes sont énormes. Alors, le directeur tente une vente en ligne pour les particuliers.

De 400.000 à 500.000 euros de pertes 

Dans l’immense hangar de Carquefou, les palettes de boissons sont pleines. « Il y a un an, le premier confinement nous…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *