A Orléans, la charte de la laïcité ne sera finalement pas contestée devant la justice

Beaucoup de bruit, pour rien : la Charte de la laïcité à Orléans avait suscité la polémique lors de son adoption en décembre dernier parce qu’elle reconnaissait officiellement une exception au principe de neutralité républicaine pour les fêtes de Jeanne d’Arc. Mais, au final, aucun n’élu n’a saisi le tribunal administratif d’Orléans, et le préfet du Loiret ne s’y est pas opposé : les délais de recours étant désormais épuisés, le texte entre pleinement en vigueur. La tradition qui veut qu’un élu puisse communier, avec son écharpe…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *