Accusée d’avoir poignardé son ex-conjoint, à Orléans : les violences dans le couple étaient-elles réciproques ?

Comment démêler le vrai du faux ? D’un côté, l’accusée, Brigitte Sol, 50 ans, décrite par certains de ses proches comme une « mythomane manipulatrice » ayant besoin « de se faire soigner », incapable de contrôler sa colère, « impulsive » au point de s’être déjà montrée violente envers ses enfants, assure l’un de ses fils.

De l’autre, la victime, Michaël Devignes, 40 ans, dépeint comme « jaloux et possessif », poignardé dans le dos par son ex-compagne le 3 mai 2018, au domicile de cette dernière, rue des Chats-Ferrés, à Orléans. Faits pour…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *