De la Nièvre à Orléans, le trio a vogué et nettoyé la Loire sur 200 kilomètres

[ad_1]

C’est fou, ce qu’une expédition en Loire peut mettre au jour. Des bouteilles en plastique – beaucoup de bouteilles en plastique –, comme on pouvait malheureusement s’y attendre. Des pneus, des canettes en aluminium, du verre, une vieille télé, une petite chaise, un bidon d’huile encore plein. Et même une carcasse de voiture.

Blessé de guerre, l’Orléanais Pascal D. se lance dans un défi fou : descendre la Loire en kayak le plus rapidement possible

L’écologie avec humour

Pas question, pour les trois aventuriers…

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *