Des militants du Loiret rassemblés ce vendredi, en centre-ville d’Orléans, pour dénoncer Amazon, cette « ode au consumérisme »

Leur liste de griefs est longue. « Ils nous préparent un monde à + 7°C, où le consumérisme est roi et où l’on surproduit constamment », débute Adrien. « Et puis, évidemment, il y a la question de l’emploi, de ces petits commerces jugés non-essentiels, auxquels on a demandé de fermer et qui, face à Amazon, ne font pas le poids. »

Membre de la section locale d’Extinction Rébellion (mouvement de « désobéissance civile » dont les actions se concentrent, essentiellement, autour de l’environnement), ce militant orléanais a participé à une « action…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *