Des peines de prison requises dans le dossier Marie-Jeanne d’Arc et la vente de CBD, à Orléans

[ad_1]

Ce mercredi 3 mars, devant le tribunal d’Orléans, Florian, 26 ans, l’affirme : « J’étais le seul à gérer. » En novembre 2019, il a créé sa micro-entreprise, à savoir un site Internet baptisé Marie-Jeanne d’Arc, qui propose CBD (abréviation de cannabidiol, un composant du cannabis, dont les produits sont dépourvus de tout effet stupéfiant), fashion et more (« plus », en français).

En fait, au fur et à mesure des questions posées par Hervé Aucheres, le président du tribunal, il s’avère qu’Olivier et Arsène, tous deux âgés de…

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *