Il gare sa voiture à Orléans pour le confinement, elle est envoyée à la fourrière !

Le confinement entraîne parfois des situations absurdes. Exemple avec cette mésaventure arrivée à un Orléanais habitant le quartier St Marceau : Thomas Bigot, un jeune pâtissier qui travaille en restaurant et qui se retrouve donc sans activité actuellement. N’ayant pas de raison de sortir, il n’a pas déplacé sa voiture depuis le 30 octobre. Or la loi interdit de laisser son véhicule à la même place de stationnement pendant plus de 7 jours. Résultat : son véhicule est à la fourrière, et il doit payer 300 euros.

On lui dit de cocher…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *