Le BRGM décrypte les entrailles de la Terre à Orléans – Les Échos


Cela aurait pu être Marseille, ou Nice. Finalement ce sera… Orléans. Pour le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM), né en 1959 du regroupement de plusieurs organismes publics et trop à l’étroit dans ses murs parisiens, ce choix, au début des années 1960, n’était pas…



Lire la suite…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.