Le décès d’un patient jugé 10 ans après par le tribunal judiciaire d’Orléans

Le procès d’un médecin urgentiste, poursuivi pour homicide involontaire, s’est tenu ce mardi 23 février devant le tribunal judiciaire d’Orléans. Le 9 octobre 2010, un homme de 31 ans décédait à son domicile, victime d’une rupture d’anévrisme après avoir été vu notamment aux urgences de l’hôpital d’Orléans. Le ministère public a requis la relaxe. Il aura fallu attendre un plus de 10 ans après le dépôt d’une plainte pour que le décès de Florian vienne enfin à l’audience d’un tribunal. 

Un procès au bout de 10 ans

10 ans et…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *