Le gérant du Factory Fitness de Saint-Denis-en-Val avait-il le droit d’ouvrir son établissement ?

Audience pour le moins technique et détaillée, pour ne pas dire compliquée, ce jeudi 8 avril, devant le tribunal correctionnel d’Orléans au sujet de l’entreprise The Factory Fitness, un jump park à Saint-Denis-en-Val, gérée par Richard Leroux.

Sa fermeture administrative, à la suite d’une visite inopinée d’une commission de sécurité le 12 septembre 2018, formalisée par un arrêté du maire le 3 octobre, est au centre des débats. Une décision qui s’appuie alors sur la nature de la mousse utilisée lors de la construction de cette…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *