les bracelets anti-rapprochement se démocratisent peu à peu en Centre-Val de Loire

Les tribunaux d’Orléans et de Blois franchissent une marche supplémentaire vers la généralisation du bracelet anti-rapprochement à destination des auteurs de violences faites aux femmes.

En 2019, 146 femmes ont été victimes d’un féminicide en France. En 2020, 90 femmes ont été victimes d’un féminicide en France. En 2021, déjà au moins 12 femmes ont été victimes d’un féminicide en France. C’est pour freiner ce macabre décompte que le gouvernement a généralisé à l’ensemble du territoire, fin décembre 2020, le port du bracelet électronique…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *