Les logements vacants du Crous pourraient-ils être mis à la disposition des étudiants, en cas de partiels en présentiel ?

[ad_1]

A priori prévus dès la semaine du 12 avril, les partiels des classes de droit économie gestion (DEG) de la faculté d’Orléans suscitent déjà des discussions houleuses. Alors que la France est entrée dans la troisième vague de la crise sanitaire, l’incertitude règne toujours sur leur mode de fonctionnement. « Nous avons été prévenus, sans concertation, que les partiels se dérouleront en présentiel et nous trouvons que cette décision n’est pas responsable », assène un étudiant en L2 de droit, qui préfère rester anonyme.

La République du Centre…

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *