Spectaculaire opération de désensablement du canal d’Orléans

[ad_1]

Damien déplie la carte sur feuille A4. Dessus, une cartographie du fond du canal, au niveau des écluses de Mardié. « Un géomètre l’a scanné avant notre arrivée avec un bateau sondeur, avec ça, on sait où se trouvent les sédiments sous l’eau », explique le dragueur. Plus exactement, les tonnes de sable, qui, dit-il, ont fini par s’accumuler au fil des années dans le périmètre des écluses, jusqu’à les obstruer.

Son job et celui de son collègue Jérémy, dépêchés dans le Loiret par la société CDES (*) : désensabler, ou curer, une large…

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *