Université d’Orléans : une gouvernance en cale sèche

Plusieurs cadres supérieurs de l’université d’Orléans manquent ou vont prochainement manquer à l’appel, alors que la crise sanitaire sévit toujours et que les distributions alimentaires se poursuivent avec toujours plus d’étudiants demandeurs.

 ©Mourad Guichard

L’université d’Orléans traverse une crise de gouvernance inédite, comme vient de le souligner le syndicat Snasub-FSU. « Actuellement, l’établissement n’a plus de directeur général des services (DGS), pas de directeur(rice) des affaires financières depuis 7 mois, pas de…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *