ouverture d’une enquête pour « non respect des gestes barrières »

[ad_1]

En pleine épidémie de Covid-19, deux messes traditionalistes de Pâques ont réuni près de 200 fidèles. Elles ont été organisées, samedi 3 et dimanche 4 avril, par l’Institut du Christ Roi Souverain Prêtre dans l’église Sainte Jeanne d’Arc de Reims. 

Le parquet de Reims a décidé d’ouvrir une enquête pénale pour « non respect des gestes barrière en période de pandémie », suite à la publication d’un article de nos confrères du journal l’Union relayant la colère d’un maire ardennais.  Ce dernier avait…

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *