Avec l’exposition « Le Chat » à Paris, Philippe Geluck veut « apporter de la joie »

INTERVIEW

Un « vaccin contre la morosité ». Le Chat de Philippe Geluck s’expose en tutu, en golfeur, en fakir ou encore en haltérophile sur l’avenue des Champs-Élysées. L’artiste belge propose en plein Paris une exposition de 20 statues monumentales de deux mètres de haut, en bronze et pesant deux tonnes et demie chacune. « Le Chat déambule » reste à Paris jusqu’au 9 juin avant de parcourir plusieurs villes en France et à l’étranger. Le dessinateur a raconté sur Europe 1 comment il avait modélisé ses œuvres mais aussi comment il espère apporter de la joie dans une période…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *