Expulsions : Paris agite le chantage aux visas envers les pays d’origine

La France envisage une réduction « ciblée » du nombre de visas attribués aux pays qui rechignent à reprendre leurs ressortissants en situation irrégulière, notamment ceux soupçonnés de radicalisation.

« Il faut dire à ces pays qu’ils doivent reprendre les personnes qui sont identifiées comme leurs ressortissants », a déclaré le secrétaire d’Etat français aux Affaires européennes, Clément Beaune, dans l’émission « Le Grand Rendez-vous » sur la radio Europe 1.

« Nous avons des leviers pour le faire, par exemple les visas […] en ciblant des responsables politiques, des…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *