le centre hospitalier Sainte Anne

Napoléon III, inspirateur du Paris moderne avec le baron Hausmann  décident la création d’un hôpital psychiatrique en 1863 sur l’emplacement d’une ferme agricole nommée Saint Anne.  2500 malades mentaux étaient internés. Aujourd’hui, pour 95% des patients, la vie est à l’extérieur de l’hôpital d’où la démolition des murs prisons en 1993, symbole de l’enfermement des fous, une volonté du médecin chef de l’époque Henri Lôo.

Dans ce monde Parisien ou tout est possible mais tout peut-être aussi  compliqué,  restons léger,…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *