Le grand exode : Paris, c’est fini ?

Fuir les métropoles. Se mettre au vert. Cette obsession propre à notre époque, Delphine l’a réalisée. Cette Parisienne de 42 ans s’est installée en Normandie cet été. Propriétaire d’une maison de campagne près de Barneville-Carteret, elle a décidé d’y emménager définitivement, avec son mari et sa fille, et de quitter ce Paris trop bruyant, trop dur, trop oppressant. « Notre résidence secondaire est devenue notre résidence principale. Je retourne travailler trois jours par semaine à Paris, où je loue un studio. Et mon mari, qui télétravaille, reste à la maison avec…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *