les villes moyennes ont la cote au premier trimestre, Paris en légère baisse

Malgré la pandémie, l’immobilier ancien a toujours la cote au premier trimestre auprès  des Français, selon les premières données communiquées par les agences, mais la demande concerne surtout les maisons et les villes moyennes. A l’inverse, à Paris des signes de baisse des prix apparaissent.

La province, les villes moyennes ou la banlieue tirent le marché vers le haut dans un contexte de confinements successifs qui poussent les Français à sortir des grandes villes en privilégiant une maison avec jardin ou un appartement plus spacieux, estiment les professionnels.

Le…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *