Nucléaire: L’Iran doit coopérer avec l’AIEA, disent Paris, Berlin et Londres

LONDRES (Reuters) – L’Iran doit coopérer pleinement avec l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) et annuler les mesures qui réduisent la transparence sur son programme nucléaire, déclarent mardi la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni dans un communiqué conjoint.

Les trois signataires européens (« E3 ») de l’accord de 2015 sur le programme nucléaire iranien déplorent la décision de Téhéran de suspendre le protocole additionnel et les mesures de transparence prévues par le Plan d’action global commun (PAGC, ou JCPoA en anglais).

L’ayatollah Ali Khamenei, guide…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *