Paris : avec un père handicapé et un enfant autiste, ils vivent à cinq dans 12 mètres carrés

«Ici, on ne vit pas, on survit», se désole, Mounia Bouziri, qui semble à bout de forces. Installée à Paris depuis maintenant quatre ans, la jeune femme habite dans 12 mètres carrés, dans le XVIIIe arrondissement, avec son mari Mohammed El Hachemi et leurs trois enfants, dont un bébé de huit mois. Une habitation que le couple voulait temporaire mais qu’ils ne parviennent pas à quitter, leur demande de logement social n’ayant toujours pas abouti.

«On n’est pas exigeant, on veut juste un peu plus d’espace pour les enfants», résume Mounia. La jeune femme explique avoir fait toutes…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *