Paris comme d’habitude

Le PSG a donc remporté son dixième Trophée des Champions, le huitième consécutivement, au terme d’un match assez moyen. C’était le troisième en huit jours après cette courte trêve hivernale et il faudra m’expliquer l’utilité, en cette année si spéciale, d’avoir maintenu cette rencontre qui n’a fait qu’ajouter de la fatigue à la fatigue. Paris a gagné et pourtant, on a eu droit à un tout petit PSG, qui a joué sur un rythme qu’on peut qualifier de « pépère » si on veut être gentil et de « médiocre » si on veut être méchant. 

Avec une…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *