Paris : interdiction du marché aux livres, l’incompréhension des exposants

C’est le coup de massue de trop pour ces vendeurs. Dans la foulée du troisième confinement national, le marché aux livres anciens et d’occasion doit rester fermer. Normalement, il prend ses quartiers chaque week-end sous les halles qui longent le parc Georges-Brassens (XVe), au 104, rue Brancion. Mais ce week-end, la quarantaine de vendeurs habitués à venir déballer leurs trouvailles a dû rester chez eux. En cause : l’article 38 du dernier décret paru le 2 avril dans le cadre du reconfinement. Cet article stipule que seuls les commerces alimentaires ou proposant la vente de…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *