Paris : la police judiciaire bernée par des « kidnappeurs virtuels »

« Il fallait s’accrocher pour le croire. » De l’aveu même d’un magistrat français, l’affaire est tout bonnement incroyable : la disparition irréelle, mais parfaitement simulée, d’une étudiante chinoise résidant à Paris. Objectif : escroquer la famille de la jeune femme, relate LCI.

Le 30 mars dernier, la brigade criminelle de la police judiciaire (PJ) de Paris est alertée par les proches de la « victime », âgée de 21 ans. Celle-ci aurait disparu : pas de signe de vie depuis 24 heures, pas de réponse sur son téléphone. Comme leurs collègues de la…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *