Paris veut susciter « une prise de conscience internationale » sur la gravité de la situation

[ad_1]

« L’armée est un pilier du Liban qui permet d’éviter que la situation sécuritaire ne se dégrade fortement, ne dégénère. » C’est sur ce point qu’insistait hier une source du bureau de la ministre française des Armées Florence Parly à la veille de la tenue en virtuel aujourd’hui à Paris d’une réunion internationale visant à rassembler une aide d’urgence en faveur de l’armée libanaise, frappée de plein fouet par la crise économique et menacée dans ses capacités opérationnelles.

« Le but de cette conférence est double : aider l’armée et favoriser…

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *