peu de touristes et mauvais temps, « mais on reste positifs »

[ad_1]

Le mois de juin 2021 a déjà été l’un des plus pluvieux en Alsace depuis 1924. À la mi-juillet, la situation n’est pas meilleure et Strasbourg n’accueille qu’un quart de ses touristes habituels. Pour autant, ceux qui sont quand même venus restent positifs. 

Après la crise sanitaire, « il y a plus important » que le temps

Sur le parvis de la cathédrale, désert pour la période, quelques dizaines de touristes ont troqué robes et bermudas pour les pulls et imperméables : « C’est vrai qu’il ne fait pas beau et pas très chaud mais la ville est…

Lire la suite

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *