après son hospitalisation, Colette reprend goût à la vie « en chantant »

Au printemps dernier, lors du premier confinement, des mamies poitevines comme Colette faisaient le buzz grâce une vidéo parodiant un clip du rappeur Soprano. Six mois plus tard, l’Ehpad La Brunetterie de Sèvres-Anxemont, près de Poitiers, n’a plus le cœur à chanter. La maison de retraite a connu un important cluster de Covid-19 à la mi-octobre. Huit résidents sont décédés et 59 des 80 pensionnaires ont été contaminés. « Là, on commence juste à sortir la tête de l’eau », confie la directrice Céline Bigeau.

« Maintenant c’est que des…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *