après une rencontre houleuse avec une centaine de jeunes, Sarah El Haïry diligente une inspection de la Fédération des centres sociaux

L’histoire aurait pu en rester là, à un « dialogue de sourds » très commenté dans la presse, entre une centaine de jeunes, réunis à Poitiers fin octobre pour parler de religion, et la secrétaire d’Etat à la jeunesse, Sarah El Haïry, leur invitée, si n’était arrivée, début novembre, au siège de la Fédération des centres sociaux, organisatrice de la rencontre, une lettre de l’inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche. « On avait été avertis de l’initiative par mail, rapporte Tarik Touahria, qui préside depuis six ans cette…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *