depuis le premier confinement, des parents choisissent d’assurer eux-mêmes la classe à la maison

C’est une salle de classe sans tableau noir, mais avec un beau pupitre en bois sombre, juste à la taille de Céleste. A 9 ans, elle est élève en CM1 mais ne va plus à l’école. Depuis le mois de septembre 2020, elle suit ses cours dans le salon familial de Jazeneuil, près de Poitiers. Le choix de lui faire l’instruction en famille (IEF) a été pris de manière collégiale, à l’issue du premier confinement du printemps dernier.

« Nous avons vraiment pris la décision en juillet, au moment des réinscriptions », raconte Aline Nouger, la mère de Céleste. « Céleste…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *