La ministre de l’enseignement supérieur promet des protections périodiques gratuites pour les étudiantes

Engluée dans la polémique sur « l’islamo-gauchisme » à l’université, la ministre de l’enseignement supérieur s’est offert un déplacement sans danger en préfecture de Poitiers ce mardi après-midi. Honorant une rencontre qui avait dû être annulée il y a quinze jours en raison d’une météo compliquée (vigilance rouge neige et verglas dans le département la Vienne), Frédérique Vidal est allée à la rencontre d’une quarantaine d’étudiants, représentants d’associations poitevines, notamment de l’AFEP (Association Fédérative des Étudiants…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *