Une détenue porte plainte contre cinq surveillantes de la prison de Poitiers-Vivonne pour « violences volontaires »

Une détenue de la maison d’arrêt de Poitiers-Vivonne a déposé une plainte pour « violences volontaires » et « menaces de mort » après, selon elle, une violente altercation le 2 février, révèle l’observatoire international des prisons. Selon le syndicat FO, « la détenue s’est tapée toute seule ».

Une détenue de la maison d’arrêt pour femmes de Poitiers-Vivonne a-t-elle été victime de « violences volontaires » et de « menaces de mort » de la part de cinq surveillantes, selon les termes de la plainte déposée auprès du procureur de la République de Poitiers, il y…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *