veillée d’armes au régiment d’infanterie chars de marine

REPORTAGE – À Poitiers, les soldats du RICM s’apprêtent à s’envoler pour le Sahel dans quelques jours.

De notre envoyé spécial à Poitiers

Le jour J, le colonel Serge Camus conseille de partir «façon fax», en se glissant hors du lit sans bruit pour rejoindre ses frères d’armes. «Le jour du départ n’est jamais agréable» pour les familles, dit-il. Les soldats ont déjà la tête ailleurs: au Sahel, où ils vont être déployés. Il n’est plus temps de régler les problèmes du quotidien ou de chercher à profiter artificiellement des…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *