pourquoi choisir les camions plutôt que les bateaux pour transporter les déblais ?

[ad_1]

Le chantier mastodonte du futur CHU a démarré à l’automne 2020 sur l’Île de Nantes. Première étape, les travaux de terrassement du site de l’ancien M.I.N., on creuse le terrain pour préparer les fondations. Et une question fâche : pourquoi avoir préféré les camions au transport fluvial pour évacuer la terre et les débris du chantier ? On parle de 550.000 tonnes de déblais, l’équivalent de 100.000 piscines olympiques à acheminer jusqu’à Saint-Colomban, à une vingtaine de kilomètres au sud de Nantes. Les élus communistes nantais…

Lire la suite

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *