Près de Toulouse, dans les coulisses de « Mister Champi » : « Si je voulais, je pourrais doubler ma production »

[ad_1]

l’essentiel
Laurent Cassé cultive, conditionne et livre seul ses pleurotes et shitaké. Pour lui, si la crise du Covid-19 a accéléré le retour aux produits locaux, la tendance, elle, existait déjà. Reportage sur son exploitation à Noé.

« Mister Champi », annonce le panneau fixé sur le portail de la propriété flanquée en bord de…

Lire la suite

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *