Les patients français atteints de coronavirus en soins intensifs sont les plus élevés depuis fin novembre | Nouvelles du monde

PARIS (Reuters) – Le nombre de personnes en soins intensifs en France atteintes du COVID-19 est au plus haut niveau depuis fin novembre, ont annoncé mardi des responsables de la santé, les nouvelles infections ayant légèrement augmenté à 23302 contre 22857 il y a une semaine.

Les nouveaux cas ont poussé le total cumulé depuis le début de la pandémie il y a un an à 3,93 millions, a rapporté le ministère de la Santé, et la moyenne mobile sur sept jours des nouveaux cas était pratiquement stable à 21 333.

Alors que la France enregistre plus de 20000 nouveaux cas par jour depuis fin janvier, les augmentations hebdomadaires ont ralenti de près de 5% à la mi-janvier, lorsqu’un couvre-feu plus strict à 18 heures a été imposé, à moins de 4% par le passé. cinq jours.

Mais malgré une campagne de vaccination centrée sur les personnes les plus âgées et les plus vulnérables, le nombre de personnes en réanimation avec COVID-19 est passé régulièrement de moins de 3000 personnes fin janvier à près de 4000 mardi.

Le nombre de patients COVID-19 dans les unités de soins intensifs a augmenté de 69 à 3 918 personnes, le plus grand nombre depuis novembre, dans les derniers jours du deuxième mois de verrouillage. Ce mois-là, le nombre de soins intensifs a culminé à un peu moins de 5000.

Dans la seule région parisienne, près de 1000 personnes sont en réanimation avec COVID-19, mais le gouvernement n’envisage pas de mettre la région Ile-de-France autour de la capitale en lock-out, a déclaré le chef de la santé publique de la France.

Il a déclaré que le verrouillage serait une mesure de dernier recours imposée uniquement si le système hospitalier ne pouvait plus faire face.

Le ministère de la Santé a également rapporté mardi que 4,15 millions de personnes, soit 7,9% de la population adulte, avaient reçu un premier vaccin contre le coronavirus et 2,04 millions avaient également reçu un deuxième vaccin, pour un total de près de 6,2 millions d’injections.

Le gouvernement a pour objectif de vacciner 10 millions de personnes d’ici la mi-avril, 20 millions d’ici la mi-mai et 30 millions d’ici l’été.

(Reportage de Geert De Clercq; édité par Grant McCool)

Copyright 2021 Thomson Reuters.

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *