Profiter de ses droits CPF pour effectuer une formation linguistique

Vous souhaitez mieux vous exprimer dans la langue de Shakespeare ou toute autre langue vivante comme l’Espagnole ou l’Allemand, afin d’avoir une plus-value sur votre CV ou être à l’aise quand vous discutez avec vos clients ? Cela est possible grâce au CPF, qui vous permet de bénéficier d’une formation linguistique en immersion sanctionnée par une certification. Comment et que faut-il faire pour profiter de cette opportunité offerte par votre compte professionnel de formation ? Trouver une formation en anglais à Perpignan.

Qu’est-ce que le CPF ?

Le compte professionnel de formation, en abrégé « CPF », est une mesure mise en place pour permettre à toute personne en situation d’emploi (étudiant en recherche d’emploi ou salarié) âgée d’au moins 16 ans de jouir des droits individuels à la formation professionnelle, en l’occurrence dans le cadre de l’apprentissage d’une langue vivante.

Quelques préalables utiles

Instauré depuis le 1er janvier 2015 en remplacement du Droit Individuel à la Formation (DIF), le CPF permet au salarié de cumuler sur son compte, durant une période de 8 ans, des heures de formation comprises ou non dans son temps de travail. Ces dernières se répartissent comme suit : 24 h par an pendant 5 ans, puis 12 h les 3 années suivantes.

Pour pouvoir utiliser son CPF pour une immersion linguistique, le salarié doit d’abord sélectionner une formation certificative. Cette dernière doit s’achever par un test. Il doit ensuite procéder au point exact de ses droits acquis sur son compte professionnel de formation. Il s’agit entre autres du nombre d’heures accumulées, du montant horaire applicable et de l’enveloppe globale de prise en charge.

Ce dernier point est essentiel dans la mesure où il permet au fonctionnaire de savoir si la formation qu’il a choisie dépasse le montant de sa prise en charge, auquel cas il devra payer lui-même le supplément.

Le salarié doit également définir s’il souhaite que sa formation se fasse sur le temps de travail. Dans ce cas, l’accord de son employeur s’avère capital. En revanche, si cette formation intervient hors du temps de travail, par exemple pendant ses congés, aucun accord n’est exigé.

Les différentes étapes à suivre pour profiter de son CPF

La toute première étape que vous devez suivre pour profiter de vos droits CPF pour une formation linguistique, c’est la création de votre compte. Pour cela, vous devez vous rendre sur le site web dédié à cela à travers l’URL suivante : http://www.moncompteformation.gouv.fr.

Vous devez ensuite identifier votre organisme financeur. Si l’entreprise dans laquelle vous exercez cotise chaque année auprès d’un OPCA, vous pouvez vous rapprocher du DRH pour connaître son nom. Cette étape est très importante, car elle vous permettra de savoir à quel montant de prise en charge vous pouvez prétendre.

La troisième étape consiste à trouver un organisme adapté à votre besoin. En effet, pour qu’une immersion linguistique soit éligible au compte professionnel de formation, elle doit obligatoirement prendre fin par une certification comme le TOEIC, le BRIGHT ou encore le DCL.

La dernière phase du processus pour bénéficier de vos droits dans le cadre de votre formation linguistique concerne le montage de votre dossier sur le site du CPF et auprès de votre OPCA.

Un dernier rappel : n’oubliez pas d’indiquer sur votre dossier l’intitulé de la formation choisie, ainsi que le code éligible CPF y afférent.

Testez votre niveau d’anglais