Rafraîchisseur d’air vs. climatiseur : lequel choisir ?

En dépit de la levée progressive d’un confinement qui aura duré près de deux mois, la pandémie du Covid-19 est loin d’être derrière nous. Nous allons vraisemblablement devoir passer plus de temps chez nous cet été, et cela implique une option de rafraîchissement, surtout lorsque les températures caniculaires viendront affoler le thermomètre dans l’Hexagone.

Parce que les ventilateurs ne font que recycler l’air ambiant sans véritable rafraîchissement, vous avez le choix entre deux options viables, chacune avec ses avantages et ses inconvénients : le un rafraîchisseur d’air peut être utile et le climatiseur.

Comparaison des modes opératoires

Comme son nom l’indique, le rafraîchisseur d’air permet un rafraîchissement, et non un refroidissement, puisqu’il se contente de faire baisser la température d’une petite pièce de 2 à 4° C, ce qui peut être suffisant dans certaines configurations. Le rafraîchisseur d’air mobilise la technique de l’évaporation qui permet de produire de l’air frais en le chargeant de vapeur d’eau. L’air sec est passé dans l’eau, via les serpentins de rafraîchissement, puis est expulsé dans la pièce avec une hygrométrie plus élevée. Le principal avantage du rafraîchisseur d’air reste son coût. Que ce soit à l’achat ou à l’usage, le rafraîchisseur d’air est au moins 5 fois moins cher que le climatiseur.

L’air conditionné produit par le climatiseur peut être chaud ou froid, selon la température paramétrée par l’utilisateur. Certains modèles permettent également de contrôler l’humidité de l’air ambiant tout en maintenant une température agréable. D’ailleurs, le « conditionnement » de l’air ne se résume pas à la température, puisqu’il s’agit ici de modifier ses caractéristiques pour qu’il soit plus agréable à respirer.

Des différences au niveau de l’installation

Les rafraîchisseurs d’air et les climatiseurs sont des options de confort très courantes dans les maisons, les bureaux, les centres commerciaux, etc. La différence réside dans leur mode de fonctionnement de base. Les rafraîchisseurs d’air prennent l’air chaud de la pièce et y ajoutent de l’eau afin de produire de l’air plus frais. Concrètement, ils font passer l’air chaud à travers des tampons humides absorbant l’eau, ce qui ajoute de l’eau à l’air pour le rafraîchir. De leur côté, les climatiseurs utilisent des réfrigérants et un système complexe qui baisse la température.

L’installation est également un point de divergence. Les rafraîchisseurs d’air sont portables. Ils doivent également être régulièrement vidés, lorsque le bac est rempli d’eau. Les climatiseurs sont généralement plus lourds et doivent être installés dans la fenêtre ou le mur pour fonctionner correctement, bien qu’il existe des modèles portables plus ou moins efficaces.

Les rafraîchisseurs d’air utilisent de l’eau pour baisser la température de l’air, tandis que les climatiseurs utilisent un liquide de refroidissement chimique. De plus, les climatiseurs sont beaucoup plus puissants que les rafraîchisseurs d’air et peuvent faire chuter la température de 10° C, bien que cela soit déconseillé pour éviter tout risque de choc thermique.

Le climatiseur : jusqu’à -10° C

Le système de climatisation vous permet de régler vous-même la température ambiante souhaitée grâce au thermostat. Le climatiseur fonctionnera à plein régime jusqu’à atteindre cette température. Optez donc pour un climatiseur si :

  • vous souhaitez réduire la température de la pièce d’au moins 5 degrés ;
  • Vous avez la possibilité de déplacer le tuyau d’évacuation à l’extérieur ;
  • En plus de refroidir, vous voulez aussi déshumidifier et parfois même chauffer vos espaces de vie ;
  • Vous n’avez pas un budget serré, que ce soit à l’achat ou à l’usage.

Le rafraîchisseur peut aller jusqu’à -4°C

Le rafraîchisseur d’air ne vous permet pas de régler la température souhaitée, mais vous pouvez jouer sur la puissance de la ventilation. Choisissez un rafraîchisseur d’air si :

  • Vous voulez réduire la température de la pièce de 4° C au maximum ;
  • Vous recherchez un rafraîchissement d’air et une humidification de la pièce, notamment si vous vivez dans une région qui connaît un air sec ;
  • Vous vivez dans une région qui ne connait que quelques jours de chaleur par an ;
  • Vous n’avez pas besoin de chauffage, ou vous en avez déjà un ;
  • Vous avez un budget serré.