250 personnes à Reims, 200 à Charleville-Mézières

Comme le veut la tradition, des militants syndicaux, politiques et des sympathisants se sont retrouvés dans des cortèges à l’occasion de la fête du Travail. À Reims, 250 personnes sont parties de la maison des syndicats sur le boulevard de la Paix au son des tambours. À Charleville-Mézières, 200 manifestants sont partis de la place Winston Churchill.

Revendications sur tous les fronts

Réforme de l’assurance chomage, chômage, conditions de travail rendues plus difficile par le contexte sanitaire, les raisons de manifester ne manquaient pas…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *