Le parquet général de Reims fait appel du verdict dans le procès Tony

Le parquet général de Reims a annoncé lundi qu’il faisait appel des d’emprisonnement infligées au beau-père et à la mère du petit « Tony », mort à trois ans sous les coups en novembre 2016. Le 5 février, la cour d’assises de la Marne avait condamné le beau-père de l’enfant Loïc Vantal à 20 ans de réclusion criminelle pour « violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner sur un mineur de 15 ans » et « violences habituelles », une peine de sûreté des deux-tiers et un suivi socio-éducatif de 7 ans.

Son avocat, Me David Scribe, qui avait plaidé « ’être humain…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *