le policier suspecté de violences contestera le 12 mai son renvoi devant les assises de la Marne

[ad_1]

Le tribunal judiciaire de Reims a ordonné la mise en accusation de Christophe Mercier devant la cour d’assises de la Marne. Un recours déposé par le policier, suspecté d’être responsable de la blessure de Maxime Beux le 13 février 2016, devait être examiné le 25 mars. Il a été renvoyé au 12 mai.

Le recours de Christophe Mercier, gardien de la paix mis en cause dans « l’affaire Maxime Beux » est renvoyé au 12 mai.

Le 25 janvier dernier, le tribunal administratif de Reims avait ainsi ordonné la mise en accusation du policier pour « violences volontaires avec…

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *