les internes en médecine se mobilisent pour briser « l’omerta » sur leurs conditions de travail

Après le suicide de Tristan, médecin en formation à la faculté de Reims, plusieurs internes se sont réunis pour créer un groupe de réflexion afin d’alerter sur leur situation et trouver des solutions. 

C’est le quatrième suicide d’un interne depuis le début de l’année 2021 en France. Le 19 février, Tristan, étudiant à la faculté de médecine de Reims, s’est donné la mort. Une nouvelle accablante pour les internes, qui vient s’ajouter au douloureux souvenir du suicide de Florian Rodaro, un autre interne rémois, il y a presque un an. Après le choc…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *