N1 féminine. Faute de mieux, Reims a pris l’air…

Mis en ligne le 3/01/2021 à 20:50

Par Ch. Devaud

Joel Césarin et son équipe prennent de nouveau leur mal en patience. L’annonce du couvre-feu à 18 heures n’arrange pas les desseins de l’entraîneur du Reims Champagne Handball mais les décisions du gouvernement sont inflexibles.

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *