Accusée à tort d’avoir secoué son enfant, elle attaque le CHU de Rennes

Elle a échappé à 10 ans de prison, retrouvé sa famille et changé de métier. Accusée d’avoir secoué violemment son fils Hylann alors qu’il était âgé de deux mois, Vanessa Keryhuel était relaxée par le tribunal correctionnel de Rennes il y a deux ans, le 4 mars 2019. Elle demande aujourd’hui réparation du tort au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Rennes.

Avec son avocat Me Grégoire Etrillard, elle va entamer une procédure judiciaire afin « de faire constater les errements médicaux et déontologiques du CHU de Rennes, qui signale de manière excessive le syndrome du…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *