Après Bordeaux – Rennes : les Girondins sont de retour au combat

S’ils ont suivi la journée de leur fauteuil, sur le Bassin d’Arcachon ou à l’autre bout de la planète, les candidats à la reprise des Girondins auront au moins eu un aperçu de ce sur quoi ils peuvent reconstruire. Une bande de jeunes qui, à l’image de leur chef de file Yacine Adli, auront besoin de gagner en justesse pour grandir, mais qui ont montré qu’ils avaient de la fougue et du cœur. L’émergence, pour le final, de cadres qu’on n’attendait pas forcément. Des supporters qui, mettant quelques heures au second plan les conflits, sont redevenus un…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *