le syndicat SNES dénonce la suppression de 120 postes de professeurs en Bretagne

Le syndicat SNES des enseignants du second degré n’a pas réussi à mobiliser ce mercredi 16 février en milieu d’après-midi à Rennes. Une trentaine de professeurs se sont rassemblés sur la place de la République pour dénoncer la suppression de 120 postes d’enseignants en collèges et lycées à la rentrée de septembre dans l’Académie. « Les enseignants sont résignés » estime un manifestant pour qui « la réforme des lycées et la situation sanitaire créent beaucoup de frustrations chez les profs ».

Des postes en moins

A la rentrée de…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *