Procès à Rennes : le réseau avait blanchi près de 10 millions d’euros en trois mois – Bretagne

L’affaire débute dans l’est de la France, avec une Audi A6 stoppée par les forces de l’ordre, le 15 juin 2017. À bord, deux Libanais résidant en Allemagne. Et, dissimulés dans une cache, un million d’euros en coupures. La Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Nancy est saisie, avec une suspicion de blanchiment de fonds provenant de trafic international de stupéfiants.

Cocaïne pour l’Australie et boîtes de conserve corréziennes

L’ordinateur de la voiture parle : elle a…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *