un cas de variant anglais détecté, onze classes fermées au lycée Victor-et-Hélène-Basch

Depuis le lundi 8 février, un cas positif dans une école provoque la fermeture de la classe concernée, afin de lutter contre la propagation des variants du coronavirus. Mais à Rennes, les onze classes de terminale du lycée Victor-et-Hélène-Basch ont fermé après la découverte d’un cas de variant anglais et sur prescription de l’Agence régionale de santé Bretagne. 300 élèves sont concernés. 

Fermées jusqu’au vendredi 12

Le personnel et les familles ont été informées vendredi 5 février du test positif au variant anglais d’un…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *