« une certaine angoisse » pour Jean-Michel chauffeur de bus à Rennes

[ad_1]

Le 17 mars 2020, il y a tout juste un an, la France commence son premier confinement pour faire face à l’épidémie de coronavirus. Pour Jean-Michel Holder, âgé de 58 ans, conducteur de bus depuis près de trois ans sur le réseau STAR à Rennes Métropole, ce jour-là annonce un profond changement de son quotidien. Déjà « plus de serrages de mains avec les collègues, plus de bises, une distanciation sociale et des gestes barrières qu’on commence à mettre en place ».

« La vie s’est arrêtée »

Ce 17 mars 2020 et les jours suivants sont marquants…

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *