A Rouen, le risque incendie s’invite dans le débat sur le projet d’Amazon

Publié le 2 nov. 2020 à 13:53Mis à jour le 3 nov. 2020 à 10:39

Les attaques antiplateformes Internet que lancent depuis le reconfinement élus locaux et commerçants ne vont pas faciliter le projet d’Amazon à Rouen. A Petit-Couronne près de la capitale normande, sur la friche industrielle laissée par la raffinerie Petroplus, le spécialiste d’immobilier logistique Gazeley a développé une plateforme logistique de 150.000 m2 sur trois niveaux, après avoir signé une promesse de vente avec Valgo – qui avait acquis le site en 2014 pour le dépolluer, l’aménager et le commercialiser….

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *